23 juillet 2008

KELLY CALECHE

Première anicroche dans une collaboration jusqu'ici fructueuse [Ambre Narguilé, Brin de Réglisse, Un Jardin Après la Mousson] entre Jean-Claude Ellena et Hermès.

Rien de catastrophique ou de honteux, juste un léger embarras devant ce nom biscornu [une fausse bonne idée], ce jus désespérément rose, et surtout ce parfum trop calculé, trop pensé. Un bouquet floral bien tiède emmené par le mimosa et la rose, sur un cuir animalisé, matière qui a fait le renom de la marque...

Toutes ces références à l'histoire d'Hermès donnent peut-être à Kelly Calèche une légitimité, pas forcément du caractère.

★  ☆ ☆ ☆

Eau de Toilette 50 ml [65 €] et 100 ml [90 €].