01 juin 2009

JASMIN NOIR

Jasmin Impératrice Eugénie de Creed, A la Nuit de Serge Lutens, Joy de Jean Patou, La Haie Fleurie du Hameau de L'Artisan Parfumeur, une liste de jasmins d'anthologie à laquelle ne s'ajoutera pas Jasmin Noir de Bulgari.

Ce jasmin n'est pas noir d'ailleurs, mais vert. Vert et strident. Il braille, il surjoue, il use des stratagèmes les plus grossiers pour attirer l'attention. L'objectif fixé à Carlos Benaïm et Sophie Labbé semble exclure toute subtilité. En témoigne le fond, de fève tonka et d'amande, qui lorgne furieusement du côté d'Hypnotic Poison.

Tapageur.

☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 30 ml [55 €] 50 ml [75 €] et 100 ml [115 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel