31 mai 2010

VOYAGE D'HERMES

Terre d'Hermès Summer.

Imaginez un voyage dont le plus beau souvenir restera le décollage de l'avion. Après une impressionnante cardamome pimentée et chevaline, Jean-Claude Ellena revisite mollement les notes qui ont fait son succès.

Un peu d'épices de Déclaration, un peu de la verdeur d'Un Jardin en Méditerranée, une bonne dose de Terre d'Hermès, et le musc mal intégré d'Eau de Gentiane Blanche [Ellena n'aime pas les muscs, et ils le lui rendent bien].

Seule véritable nouveauté pour Hermès, la tenue : in-su-ffi-sante.

☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Toilette 35 ml [63 €] et 100 ml [90 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel