24 octobre 2011

AMBRE ET VANILLE

De l'ambre, de la vanille, et beaucoup, beaucoup de poudre.

Lancé en 1935 par Coudray, Ambre et Vanille est resté le même. Très rares sont les parfums à avoir gardé leur intégrité, même N°5 et Shalimar ont été retouchés. A la manière de Teint de Neige, il est d'une autre époque, miraculé du continuum temps.

L'ambre est chaud, un peu salé, la vanille est riche, douce plus que sucrée. Cet accord se glisse dans un écrin de notes talquées. L'ambiance est aux corsets, aux jabots, et aux ombrelles...

Moins léché que les productions modernes, plus direct, plus abrupt diront certains, Ambre et Vanille révèle un charisme énorme, doublé d'une belle dose de tendresse.

★ ★ ★ ★

Eau de Toilette 100 ml [70 €]. Disponible chez L'Art Du Parfum 40, passage des Dominicains à Nancy.
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel