10 octobre 2011

CANDY

Les premières minutes sont décevantes, ça s'arrange ensuite.

Disons-le tout net : le caramel de Candy est trop similaire à celui de Pink Sugar pour provoquer l'adhésion. Difficile de pardonner une référence aussi appuyée.

Comme on aime Daniela Andrier, la patience est de mise, ce Prada nous réserve d'ailleurs une surprise. Une évolution enveloppante avec un benjoin vanillé, velouté, généreusement concentré, ouvré comme un exclusif de Guerlain.
Candy a à la fois plus de panache que Pink Sugar, et moins de mérite.

☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 30 ml (55 €] 50 ml (75 €] et 80 ml [95 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel