04 juin 2012

L'EAU FROIDE

La douche froide.

L'Eau était agaçante, L'Eau Froide est juste décevante. Cette fraîcheur menthée et cet encens antinomique sont plaisants. Mais un bois aqueux, commercial et plat, prend vite le relais.

L'erreur de ces eaux : vouloir à tout prix leur donner l'ADN maison. L'impression de sous-Lutens, de Lutens dilués.

Quitte à vous renier Serge, changez de partenaire [et de labo].

☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 50 ml [69 €] et 100 ml [100 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel