01 septembre 2013

AYURVÉDIQUE


Utilisée à mauvais escient, noyée dans le sucre, on oublie souvent à quel point la vanille peut être belle. La Sultane de Saba nous le rappelle avec Ayurvédique, le vanillé de l'année.

La première partie frôle pourtant le déséquilibre. Cet ambre minéral est tellement incisif, pénétrant, qu'on se demande si le parfum va s'en remettre. Le doute s'estompe avec une vanille charnue, qui surprend aussi par son intensité.

La gousse est enrobée de tonka, de cardamome, de clou de girofle, d'épices indiennes. Un accord gourmand, mais baraqué [délicieux sur un homme]. La Sultane de Saba fait preuve de beaucoup de sérieux et de compétence. Quel plaisir.

★ ★ ★ ★ ★

Eau de parfum 100 ml [69 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel