01 février 2018

APOGÉE


Disons-le tout net, la collection de parfums Louis Vuitton est décevante. La marque de luxe est clairement à la traîne derrière des outsiders tels Francis Kurkdjian ou Tom Ford. La distribution est exclusive mais la cible est, sans l'ombre d'un doute, grand public.

Comme les autres potions signées Jacques Cavallier pour LV, Apogée manque cruellement d'ambition et de profondeur. Ce floral blanc [très américain] fait la part belle au muguet, avec des agrumes en tête et un magnolia crémeux en fond.

La tenue est au rendez-vous mais la note est perçante, lancinante, et au final fatigante. Apogée paye cher son efficacité, et l'évolution frôle dangereusement le synthétique.

Trop désincarné et trop cher.

★ ★ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 100 ml [210 €] et 200 ml [320 €].