01 mars 2019

YES I AM PINK FIRST


Yes I Am Pink First? On a envie de répondre Bitch Please! Le dernier Cacharel, c'est du non-sens et du trash.

Un flacon en forme de rouge à lèvre? Une odeur de bonbon à la framboise? Ce manque de créativité m'angoisse terriblement. Sans compter les signaux contradictoires : un symbole de la séduction et de la drague pour la génération #MeToo?

Quant au jus, une légère onctuosité tente de sauver la mise avant de se noyer dans l'Ambroxan. Simplet, et désespérément générique.

Yes I Am Pink First est le fruit de notre société post-féministe, où la liberté est forcément putassière, où la subtilité n'est plus de mode. Un nivellement drastique vers le bas qui, à terme, pourrait tuer le Parfum.

☆ ☆ ☆ ☆ 

Eau de Parfum 30 ml [39 €] et 50 ml [69 €].