01 avril 2020

DIOR HOMME 2020


Dior Homme a toujours été boiteux.

Lancée en 2005, la fragrance était une peau de chamois flanquée d'un iris caricatural [qui tirait sur la carotte]. Reformulé à de nombreuses reprises, notamment en 2011 et 2014, Dior Homme a perdu peu à peu sa facette poudrée, cosmétique, pour se viriliser.

La transformation est désormais complète puisque le cru 2020 n'a rien à voir avec l'original. Adieu androgynie, la nouvelle pyramide est cèdrée et copieusement testostéronée. L'évolution est ambrée, mais surtout très basique avec ce qui ressemble à un mix de Cashmeran et d'Iso E Super.

Encore raté.

☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Toilette 50 ml [67 €] et 100 ml [90 €].