01 septembre 2018

MUSC


Quelle étrange potion magique. Musc de Molinard est un parfum atypique pour ceux qui ont encore envie d'être surpris.

A n'en point douter, Musc puise son inspiration dans les senteurs et les couleurs de l'Inde. A l'ouverture et pendant les premières minutes, on pense d'ailleurs que Molinard a eu la main lourde avec le Nag champa, tellement les effluves d'encens sont présents.

Et pourtant ça fonctionne. La composition trouve son équilibre avec une note réglissée et gourmande [tout aussi improbable] pour s'arrondir avec un patchouli emblématique des années 70 et un musc félin.

Un voyage à travers l'espace et le temps. Finalement tout ce qu'on demande à un parfum.

★ ★ ★ ☆ ☆

Eau de Parfum 30 ml [29 €] et 90 ml [59 €].

01 août 2018

EAU DE GIVENCHY


Cologne délébile.

Il y a quelque chose de vampirique, de parasitique, mais surtout de profondément injuste à récupérer le nom d'un parfum de 1980 [un magnifique bouquet printanier et chypré], à s'approprier une aura, à jouer avec les sentiments et les souvenirs de clientes fidèles, pour vendre ce qui ressemble à une eau de cologne Bien Être.

Un petit néroli sur un petit musc blanc, sincèrement je ne détecte rien d'autre. C'est vaguement mignon mais très bref [la tenue est impardonnable].

☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Toilette 100 ml [75 €].

01 juillet 2018

FLOWER BY KENZO L'ELIXIR


Flower By Kenzo L'Elixir est une monstruosité. Il faut le dire.

Bien plus qu'un mauvais parfum, cet Elixir est pour moi une agression olfactive, l'équivalent parfumé d'un grincement d'ongles sur un tableau noir, aussi plaisant qu'une coloscopie.

Complètement méconnaissable, le charme poudré de l'original est écrasé par une framboise radioactive, fluorescente, d'une âcreté impressionnante. Une tornade caustique et bariolée qui rappelle un détergent industriel pour sol, les connaisseurs apprécieront.

L'évolution semble calquée sur celle de Nina, avec une praline qui tire sur le sébum et les cheveux gras. Au secours!

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 30ml [65€] et 50ml [92€].

01 juin 2018

L'HOMME IDÉAL L'INTENSE


La parfumerie masculine est moribonde. Difficile de citer un lancement marquant ces 5 dernières années. Heureusement, et comme souvent, on peut compter sur Guerlain pour relever le niveau.

L'Homme Idéal L'Intense est une superbe déclinaison de l'original, un équilibre parfait entre le sucré et le fumé.

L'ouverture pimentée est juste épatante, terriblement originale, puis on navigue avec d'un côté des volutes d'encens et de patchouli, et de l'autre, amandes, fève tonka, et surtout une vanille turgescente.

Chose rare, le parfum prend son temps. L'Homme Idéal L'Intense se pose doucement, les textures se mélangent au ralenti, on découvre ses nuances avec jubilation. La tonalité est sombre, intrigante, mais toujours chaleureuse.

★ ★ ★ ★

Eau de Parfum Intense 50 ml [79 €] et 100 ml [109 €]

Nouveau L'Homme idéal de Guerlain.

01 mai 2018

AMBRE SULTAN


Le plus bel ambre d'Occident.

Cet ambre vigoureux, d'abord aromatique et épicé [coriandre, laurier, origan], évoque un encens cabalistique et ténébreux avant de s'arrondir sur des notes charnelles [cumin, baume du Tolu, vanille].

Ambre Sultan de Serge Lutens a deux grandes qualités qui font de lui un parfum inégalable:

1. Son sillage est perçu non seulement olfactivement, mais physiquement, comme si Ambre Sultan diffusait une chaleur réelle. Vraiment surprenant.

2. C'est un des jus les plus érotiques et impudiques qui soit. Une odeur de corps. La sensation d'une gorge nouée par l'excitation et le désir. Troublant.

Ambre Sultan sur la peau, c'est comme une branche de sapin sur des braises ardentes. Il crépite, il fume, puis il s'enflamme.

★ ★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 50 ml [120 €] et 100 ml [180 €].

Échantillon disponible sur Aus Liebe zum Duft / First in fragrance.

01 avril 2018

SALE GOSSE


Petit grain et bergamote pour une ouverture très cologne, intensément lumineuse, puis un néroli qui n'est pas sans rappeler Mustela et les produits Mixa bébé. Impossible d'en vouloir à ce mouflet.

Les notes sucrées sont pratiquement indétectables, tout comme l'accord Malabar évoqué par la créatrice, Fanny Bal. Sale Gosse est beaucoup moins turbulent que prévu.

Je capte une rondeur fruitée, acidulée, mais la star du show reste un néroli d'une superbe qualité: floral et poudré, puis vert et amer, d'un naturel et d'une élégance indéniables.

N'écoutez pas les ragots, ce mioche est un ange !

★ ★ ★ ★

Eau de Cologne 100 ml [180 €].

01 mars 2018

FLORENTINA


Coup de chapeau à Sylvaine Delacourte qui, à la différence des autres jeunes maisons ne balance pas un fleuri, un boisé, un oud et une vanille en guise d'introduction.

Sylvaine se concentre sur le musc, une matière qui lui tient à cœur, et dont elle propose des variations exquises. Une démarche sincère, de plus en plus rare dans un milieu où le cynisme prime.

Florentina est un parfum régressif, simple, et touchant. Une composition qui nous ramène en enfance, et nous berce dans un voile de talc. Une belle odeur poudrée, équilibrée et qui tient. Ni plus, ni moins.

On notera une violette particulièrement délicate, et un accord amande / tonka, clin d’œil à Guerlain où Sylvaine a œuvré pendant 25 ans.

★ ★ ★ ☆ ☆

Eau de Parfum 100 ml [135 €].

01 février 2018

APOGÉE


Disons-le tout net, la collection de parfums Louis Vuitton est décevante. La marque de luxe est clairement à la traîne derrière des outsiders tels Francis Kurkdjian ou Tom Ford. La distribution est exclusive mais la cible est, sans l'ombre d'un doute, grand public.

Comme les autres potions signées Jacques Cavallier pour LV, Apogée manque cruellement d'ambition et de profondeur. Ce floral blanc [très américain] fait la part belle au muguet, avec des agrumes en tête et un magnolia crémeux en fond.

La tenue est au rendez-vous mais la note est perçante, lancinante, et au final fatigante. Apogée paye cher son efficacité, et l'évolution frôle dangereusement le synthétique.

Trop désincarné et trop cher.

★ ★ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 100 ml [210 €] et 200 ml [320 €].

01 janvier 2018

TENDRE MADELEINE


Partez à la recherche du temps perdu avec Tendre Madeleine, un petit parfum figuratif et tout à fait recommandable.

Evocation de la fameuse pâtisserie de Commercy [et plus généralement du gâteau au citron] Tendre Madeleine capture son aspect biscuité, son odeur de céréale légèrement maltée. La vanille est bien évidemment présente mais en filigrane, et boisée-épicée [presque cannelle].

Une douceur bienvenue au creux de l'hiver.

★ ★ ★ ☆ ☆

Eau de Parfum 15 ml [15 €] et 100 ml [27 €].

01 décembre 2017

MUSK EXTREME


J'ai pleuré en découvrant Musk Extrême. En partie nerveusement [après une année à sentir des fragrances souvent indissociables de produits ménagers], en partie car ce parfum de Perris Monte Carlo est un trésor qu'il faut chérir, et protéger à tout prix.

Musk Extrême n'est pas un musc, encore moins un soliflore, mais un formidable fleuri aldéhydé qui rappelle les premiers Chanel et les premiers Caron [sans les muscs nitrés].

D'une noblesse et d'une tendresse infinies, Musk Extrême met en scène un trio de rose, de jasmin, et d'ylang-ylang autour duquel gravitent un iris savonneux, un musc vanillé, mais surtout un œillet délicieusement râpeux.

Alors oui, certains diront que ça sent la mamie riche [celle qui porte un mustélidé autour du cou]. Passez outre ces commentaires, car Musk Extrême est une beauté intemporelle, doublée d'un vibrant hommage au parfum.

★ ★ ★ ★ ★

Échantillon disponible sur Aus Liebe zum Duft / First in fragrance.

Eau de Parfum 100 ml [135 €].

01 novembre 2017

JASMINS MARZIPANE


Avec la collection Maison Lancôme, la marque de cosmétiques de luxe fait un retour triomphal dans la Haute Parfumerie.

Composé par Dominique Ropion, Jasmins Marzipane est un floral blanc élégantissime, mais surtout à la structure unique: une introduction riche, saturée, puis un jasmin qui s'épure, et file vers les étoiles.

Dès les premières minutes, l'accord est presque gourmand: une note amandée liquoreuse et vanillée, mais aussi légèrement boisée, santalée. Le jasmin qui s'en échappe, tel un rayon de lumière, est à la fois remarquable d'intensité et d'une rare finesse.

Un classique instantané.

★ ★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 100 ml [180 €].

01 octobre 2017

ROSES BERBERANZA


Le très discret Julien Rasquinet signe pour Lancôme un parfum épique, presque épistolaire. Rôses Berberanza c'est plusieurs narrateurs, plusieurs trames, une invitation au voyage, et une surprise en Arabie.

Nos héroïnes sont donc une rose fruitée [framboise], une rose fraîche, une rose capiteuse, et une rose toute douce qui évoque les loukoums.

Des facettes végétales, poudrées, biscuitées, sucrées-boisées [pistache] unifiées par le safran, et un bois de oud totalement inattendu. Une richesse thématique impressionnante, et au final, un destin unique.

Une rose séchée dans un roman de Balzac.

★ ★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 100 ml [180 €].

01 septembre 2017

NÉROLI BLANC INTENSE


Néroli Blanc Intense tient toutes ses promesses, et s'impose comme une fleur d'oranger anthologique.

Au Pays de la Fleur d'Oranger explore les facettes de cette fleur unique avec une incroyable méticulosité, et un cœur gros comme ça. Néroli Blanc Intense c'est d'abord le rendu photoréaliste d'une orangeraie. Un arbre qu'on a envie de serrer très fort. C'est doux, aérien, et solaire.

Puis le parfumeur Jean-Claude Gigodot force le trait, intensifie les couleurs. L'accord s'enrichi de vanille, presque de caramel, mais aussi d'un musc charnel... et le tree hugging laisse la place a deux corps qui s’étreignent.

Néroli Blanc Intense éblouit de bout en bout.

★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 100 ml [89 €].

01 août 2017

SCANDAL


Le bouchon ressemble étrangement à celui de Head over Heels (1994). Très mauvaise idée en plus, la femme est une nouvelle fois objectifiée, réduite à deux jambes en l'air. Je ne parlerai pas de plagiat pour des raisons juridiques, mais ça ne m’empêchera pas d'y penser très fort.

Le parfum lui, ressemble étrangement à La Vie est Belle (2012). Comme une version essoufflée du best-seller de Lancôme, avec ce même patchouli synthétique et sucré. Seule différence à mon nez, un miel monolithique et collant. Daphné Bugey et Fabrice Pellegrin aimeraient faire passer cette note incongrue pour un trait de génie. C'est moche, lourdingue, et l'ensemble n'est absolument pas homogène.

Scandal, j'allais justement le dire.

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 30 ml [55 €] 50 ml [77 €] et 80 ml [97€].

01 juillet 2017

AMBRE D'ALEXANDRIE


Les perfumistas le savent bien: il n'y a pas de fragrance trop lourde pour l'été. Il n'y a que la main qui est lourde, parfois.

Un bijou comme Ambre d'Alexandrie est juste incroyable quand la température monte. La chaleur permet presque de visualiser les notes en 3D. Le parfum entoure et protège, littéralement.

Sur la peau, l'ambre, mais surtout un tabac doux-amer, dessinent des arabesques invisibles. Un accord miellé, résineux, légèrement chypré. Le final est une vanille majestueuse, à la tenue record, qui tire sur le benjoin et donc peu sucrée.

Pharaonique.

★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 125 ml [210 €].

01 juin 2017

NOTE DI COLONIA I


Pour ses cent ans, Acqua di Parma lance un trio de colognes prestigieuses.

Note di Colonia I est inspirée par La traviata, l'opéra légendaire de Giuseppe Verdi, présentée dans le flacon historique de la marque, sous un bouchon de cristal et dans un coffret exquis rembourré de satin... Le choc est donc total quand la modernité du parfum est flagrante.

Note di Colonia I est le parfum d'un homme de 2017. Sans l'ombre d'un doute. La structure est relativement similaire à certains succès récents, avec des agrumes abstraits et un cèdre métallique, mais l’exécution est à des années-lumière. La pureté des notes, l'ampleur de la composition, et ces nuances imperceptibles de violette ne destinent cette partition qu'à un gentleman au flair aiguisé.

Tout simplement impeccable.

★ ★ ★ ★

Eau de Cologne 150 ml [345 €].

01 mai 2017

KENZO WORLD


Jamais on a vu un tel décalage entre la brillance absolue d'une publicité [signée ici Spike Jonze] et la qualité intrinsèque d'un jus.

Un énième accident industriel qui repose une nouvelle fois sur une mauvaise interprétation de la marque, et de ce qu'elle représente. Kenzo c'est Flower et Amour, des poudrés onctueux et copieux, pas des eaux fraîches japonisantes. Ne jetons donc pas la pierre au parfumeur [Francis Kurkdjian, qu'on adore] qui a certainement respecté le cahier des charges.

On se retrouve avec un flacon malaisant [dont les parfums Salvatore Dali ne voudraient même pas] et un fleuri-fruité interchangeable. Pire, en cœur cette pivoine complètement nunuche est rapidement insupportable.

☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 30 ml [56 €] 50 ml [78 €] et 75 ml [100 €].

01 avril 2017

FLEUR MUSC FOR HER


Quel bonheur de retrouver l'univers parfumé de Narciso Rodriguez! Une ambiance immanquablement féminine et sensuelle. Une collection qui grandit dans le calme, et avec maîtrise.

Fleur Musc For Her reprend ce musc égyptien au cœur de la plupart des parfums de la marque, et met l'emphase sur une rose étonnante. Une fleur beaucoup moins mièvre que la couleur du flacon ne laisse supposer. Une rose piquante, légèrement âpre. Une rose moderne entre Stella et la regrettée essence que Rodriguez avait lancée en 2009. Un accord tenace, exubérant même, arrondi de pivoine fraîche en tête, et d'un ambre charnel en fond.

Le premier lancement important de l'année.

★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 30 ml [58 €], 50 ml [88 €], 100 ml [122 €].

01 mars 2017

DYLAN BLUE


On ne va pas se mentir, Dylan Blue surfe sur la mode des boisé-marins tels Dior Sauvage, Bleu de Chanel, ou Invictus. Mais à la différence de ses prédécesseurs, ce nouveau Versace est plutôt réussi, et tout à fait recommandable.

Preuve qu'un détail minuscule peu tout changer en matière de parfum, Dylan Blue reprend cette base populaire d'ambroxan balayée d'embruns [pas de marée en vue], avant d'y ajouter une note d'encens. Des volutes en quantité infinitésimale, mais suffisantes pour donner ce qui manque à beaucoup de nouveautés : un semblant d'âme.

Le flacon bleu saphir est de toute beauté.

★ ★ ★ ☆ ☆

Eau de Toilette 50 ml [65 €] et 100 ml [85 €].

01 février 2017

COLOGNE A LA RUSSE


Cologne à la Russe est un merveilleux parfum poudré. Il pourrait être le résultat d'un glitch spatio-temporel [ou passer pour un Guerlain de 1920] tellement il est unique sur le marché.

Cette fragrance remplit d'abord sa fonction de cologne avec une profusion de notes citronnées. Bergamote, limette, fleur d'oranger... immédiatement cette impression de complexité, de travail soigné. Rien de fluet cela dit, Cologne à la Russe a du corps.

Une profondeur qui s'explique rapidement : un nuage de poudre se dessine et s'impose. Contre toute attente, c'est le thème central. Un poudré vintage délicieux, entre iris et vanille, sec, avec une note cuirée qui lui donne beaucoup de classe.

Bourgeois et vieille France. Dans le meilleur sens du terme.

★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 100 ml [90 €].