23 juillet 2007

GUCCI POUR HOMME

Sorti en 2003 après plus d'une décennie de parfums masculins ozoniques ou unisexes (Acqua Di Gio, Eau d'Issey, CK One etc...) Gucci Pour Homme marque le retour en fanfare des senteurs boisées sombres et intenses.

Adieu les moules et la marée, bonjour le poivre piquant, l'encens mystique, le cuir sensuel et surtout le sublime bois de cèdre [dont l'évolution "taillures de crayon" peut néanmoins déplaire].

Pas de sucrerie non plus dans Gucci Pour Homme, l'ensemble reste impeccablement sec du début à la fin, où l'ambre et le vétiver fusionnent.

Vraiment une belle composition de Michel Almairac sous la direction artistique de Tom Ford, qui en quelques années a redoré le blason de Gucci.

Le flacon est tout simplement le plus beau du rayon homme.

★ ★ ★ ★

Eau de Toilette 30 ml [35 €] 50 ml [45 €] et 100 ml [60 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel