22 janvier 2008

DAISY

Après une série Splash catastrophique, Marc Jacobs lance Daisy son nouveau "grand féminin".

Dans l'indifférence générale.

Contrairement à un Tom Ford, visiblement passionné par les parfums, Marc Jacobs ne s'investit pas autant qu'il ne le devrait, et semble réserver sa folie à son prêt-à-porter.

Un pamplemousse frais, quelques notes de jasmin et de gardénia, pour un floral sucré totalement insignifiant.

☆ ☆ ☆ ☆

Eau de toilette 50 ml [55 €] et 100 ml [80 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel