08 janvier 2008

DIOR HOMME INTENSE

Dior rectifie le tir.

Après la déception de l'Eau de Toilette, Dior Homme est de retour dans une version "Intense" [c'est une Eau de Parfum] et le résultat, plus franc, plus généreux, plus abouti, est satisfaisant cette fois.

Même le flacon a plus de gueule.

Toujours en tête ces notes de carottes râpées [forcées selon moi] qui heureusement s'estompent plus rapidement que dans l'Eau de Toilette. Entre en scène un iris poudré-cacaoté luxueux, à peine boisé par le cèdre et le vétiver. Dior Homme Intense me donne beaucoup de plaisir même si la ressemblance avec Iris Ganache est suspecte.

★ ★ ★ ☆ ☆

Printemps 2011 : la formule semble avoir été modifiée.

Eau de Parfum 50 ml [56 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel