19 mars 2008

POWDER FLOWERS

Premier contact avec la maison Montale et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça commence mal.

On m'avait présenté Powder Flowers comme un parfum dans la lignée du mythique Teint de Neige. Il est certes très poudré, mais il n'a ni la délicatesse héliotropée, ni la douceur amandée du classique de Lorenzo Villoresi.

C'est plutôt du côté d'Ombre Rose qu'il faut chercher une éventuelle "inspiration". Powder Flowers c'est une rose aigre et stridente sur un fond poudré outrancier et grossièrement musqué.

Rien de sensuel ou de tendre à signaler.

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 50 ml [45 €] et 100 ml [70 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel