15 janvier 2009

KARMA

Entrer dans une boutique Lush est une expérience inoubliable. Ces savons aux couleurs flashy et cette odeur chimique ahurissante vous garantissent un mal de tête en un temps record.

Karma s'ouvre sur une orange épicée [clou de girofle et cannelle], presque intéressante, malheureusement suivie d'une évolution cacophonique. Lavande, pin, santal et patchouli s'entrechoquent et semblent mimer le nag champa, l'encens des temples indiens. Ou plutôt une bougie au nag champa : le fond est cireux, pâteux, à la limite de l'amateurisme.

Absolument horrible.

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Extrait de Parfum 30 ml [40 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel