09 février 2009

PROFUMO

On croyait le genre éteint. Avec Profumo d'Acqua di Parma le parfum chypré s'offre une dernière valse, ou un nouveau départ.

Bergamote, rose, jasmin, pivoine, un fond typiquement chypré, de patchouli et de vétiver. Un éventail de notes relativement classique, pourtant Profumo se distingue allègrement.

Il y a dans Profumo un peu d'Italie, et de fruits mûris au soleil. Pas d'élégance froide, mais un nectar chypré, ambré et chaud. L'évolution particulièrement longue et harmonieuse témoigne du soin apporté aux ingrédients ainsi qu'à la concentration, proche de l'extrait.

Bien charpenté, finement exécuté.

★ ★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 100 ml [230 €] et 150 ml [290 €].

Boutique Acqua di Parma, 6 Rue des Francs Bourgeois  75004 Paris.
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel