14 décembre 2009

AL OUDH

Il y a longtemps, L'Artisan Parfumeur était incontournable. Un des pionniers du secteur, ses créations telles que Mûre et Musc, La Chasse aux Papillons ou Bois Farine ont fait le délice des amateurs de parfums rares.

Aujourd'hui, L'Artisan suit paresseusement la concurrence. L'humour et la poésie semblent avoir disparu. Sans conviction, et après tout le monde, cette Maison propose une vanille tabacée [Havana Vanille], un floral-vert aqueux [Fleur de Liane], et un bois de oud [Al Oudh]. Ce dernier marie un accord fortement animalisé [cumin, civette, castoréum] et une jolie rose safranée, sur un fond boisé plutôt masculin.

Compétent, efficace, mais quid de l'avant-garde?

★ ★ ☆ ☆ ☆

Eau de parfum 100 ml [100 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel