07 février 2011

JARDINS DE CARTHAGE

Rose et bois de oud, actuellement l'accord star de la parfumerie de niche. By Kilian, Montale, Amouage, ou Tom Ford ont tous un parfum sur ce thème. Problème : la plupart ont des sillages monstrueux et sont importables pour le commun des mortels.

Très appréciés en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, la rose et le bois de oud y sont déclinés sous forme d'huiles, au sillage et à la diffusion modérés... Notre parfumerie alcoolique décuple leur puissance plus que de raison. Cinq Mondes innove avec une eau de soin, facile à adopter, à base d'ingrédients naturels, où la rose conserve sa fragilité, où le bois de oud est un félin ronronnant. Hommage à une princesse phénicienne, Jardins de Carthage initie sans brusquer aux senteurs moyen-orientales.

La tenue est satisfaisante, surtout dans les cheveux.

★ ★ ★ ☆ ☆

Eau Parfumée sans alcool 100 ml [48 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel