11 avril 2011

A*MEN PURE HAVANE

Une déclinaison qui supplante l'original?

Thierry Mugler revisite son boisé gourmand de 1996 avec beaucoup de brio. Toujours sucrée, cette nouvelle version remplace la barbe à papa régressive pour un accord de tabac, autrement plus approprié.

L'ouverture est aromatique et fraîche, on pense à des cigares millésimés, alignés dans un superbe écrin [personne ne les fumera]. La suite est miellée, chaude, en parfaite cohérence avec le coeur résineux d'A*Men. Le fond est moins sirupeux qu'à l'accoutumée, plus poudré-cacao.

Plus noble aussi.

★ ★ ★ ★

Eau de Toilette 100 ml [70 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel