05 juillet 2007

AMARIGE MARIAGE

Mon dieu, quel nom gnangnan!

Ces déclinaisons de parfums célèbres sont tellement inutiles. Comme Disney et les sequelles de ses grands classiques [Cendrillon III, ça vous dit quelque chose?].

Bergamote, jasmin, benjoin, santal, patchouli... Sur le papier le mélange à l'air détonnant. En réalité, toutes ces notes semblent littéralement éteintes, délavées, cristallisées par la technologie. Amarige Mariage sent surtout la dernière molécule à la mode.

Un mariage arrangé.

☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 50 ml [57 €] 100 ml [80 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel