11 septembre 2007

ADDICT

Dior enchaîne les sorties avec une dextérité bluffante. 10 ans après Angel, Addict est clairement une réponse au succés mondial de l'étoile bleue de Mugler. Loin d'être une copie, ce qui surprend chez Addict, c'est son abstraction.

Son bouquet floral [Reine de la nuit, Rose, Jasmin, Fleur d'oranger] semble inventer le plus envoûtant, le plus narcotique, le plus dangereux des gardénias. La vanille, débarrassée de sa facette alimentaire, s'associe au mythique Santal de Mysore pour un résultat élégant, mat et patiné.

Sans oublier sexy.

Avec Addict, Thierry Wasser réalise un véritable tour de force.

★ ★ ★ ★ ★

Extrait de Parfum 30 ml [135 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel