03 septembre 2007

FEMME

Vous souvenez-vous du temps où Hugo Boss sortait des parfums de qualité?

Moi non plus.

Femme est un véritable supplice. Un accord fleuri du diable, avec en force: Freesia, Jasmin et un Lys anti-moustique horrible. Cet accord est non seulement suffocant, il est aussi terriblement ringard, Femme pourrait être un parfum Avon de 1982.

En coeur, une rose timide fait ce qu'elle peut pour arrondir la composition, en vain. Le fond musqué-fruité est plus moderne mais... trop peu et surtout trop tard.

Femme me rappelle ma directrice d'école maternelle, très méchante, et dont les poils entre les seins me donnent encore des cauchemars.

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 50 ml [40 €] et 75 ml [53 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel