24 novembre 2007

FLEUR D'ORANGER [2007]

Je déteste les intégristes. Sauf en parfumerie, où je les adore.

Avoir une idée, aussi simple soit-elle, la pousser à l'extrême, chercher à toucher les étoiles, voilà ce que L'Artisan Parfumeur propose avec ses récoltes évènementielles. Des parfums élaborés comme de véritables Grand Crus. Fleur d'Oranger [2005], Fleur de Narcisse, Iris Pallida et maintenant Fleur d'Oranger [2007], un excellent millésime.

Véritable ode à cette fleur avec son côté acidulé, tonique et enfantin, l'impression, en tête surtout, de découvrir le plus exclusif des produits pour bébé. Vient ensuite une rondeur presque gustative, comme se délecter d'un beignet dans un vent méridional.

Sur la bonne personne, cette fleur d'oranger dévoilera aussi un pouvoir de séduction insoupçonné, grâce à une note animale nuancée et stylée.

La fleur d'oranger est utilisée en aromathérapie pour soigner le stress, l'angoisse, la nervosité. En effet, et à ma grande surprise, j'ai ressenti une profonde plénitude en la portant.

Réellement bienfaisant.

★ ★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 100 ml [190 €]. Edition limitée à 6000 flacons.
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel