28 novembre 2007

CHOCOLOVERS



Chocolovers d'Aquolina est agréable, même si ce n'est pas tout à fait l'avalanche chocolatée attendue.

Une ouverture de citrons et d'oranges confits précède un formidable accord de chocolat au lait, riche et parfaitement délicieux [à aucun moment il n'est factice ou écoeurant].

L'évolution se poursuit avec des noisettes et une note maltée, qui constitue selon moi le véritable coeur du parfum. On retrouve en fond ce musc sucré, caramélisé, en provenance directe de Pink Sugar.

Réconfortant et anti-déprime.

★ ★ ★
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel