29 décembre 2007

PALAZZO

La meilleure idée de Fendi Palazzo, c'est son flacon en verre lourd.

Ses lignes harmonieuses et dorées sont à l'image du nouveau vaisseau-mère de la marque. Un immeuble sublime, au coeur de Rome, cadeau de LVMH à sa filiale pour ses 80 ans.

Si le flacon est au niveau du prêt-à-porter Fendi, le parfum en revanche, est plutôt du style La Redoute. Rien de péjoratif cela dit. Palazzo est assez irréprochable. Les notes de têtes [Mandarine et Citron] sont vives et radieuses, le coeur floral est opulent comme un grand classique [Rose, Fleur d'Oranger et Jasmin], en fond, un patchouli sympathique quoiqu'un peu timoré.

Un effort particulier a été apporté au choix des ingrédients, seul problème, on les a tous sentis ailleurs...

Soigné mais routinier.

★ ★ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 30 ml [48 €] 50 ml [70 €] et 90 ml [100 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel