21 décembre 2007

FLOWER

Un cocon de tendresse.

Flower de Kenzo fut d'abord un formidable pari: lancer en 2000 un parfum à contre-courant total. Un floral-poudré qui aurait pu sortir la même année que Farnésiana [1947].

Un peu rétro, cet accord duveteux et très poudré de Violette de Parme et de Rose de Bulgarie s'illumine grâce à l'aubépine et à la fleur de cassie, avant de s'arrondir avec une amande gracieuse. Les notes de fond, vanillées et musquées, développent une chaleur bienveillante et emmitouflante. C'est assez extraordinaire.

Un bon karma, une aura positive, Flower émet des vibrations féminines et maternelles comme peu de parfums savent le faire.

★ ★ ★ ★ ★

Printemps 2011 : la formule semble avoir été modifiée.

Extrait de Parfum 50 ml [70 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel