02 avril 2008

ANICE

En peu de temps, la marque de prêt-à-porter italienne Etro s'est taillé une solide réputation dans la parfumerie de niche avec des senteurs originales, singulières, voire déroutantes.

Anice plaira aux amateurs de jaune et autres pastagas puisque ses principales notes sont l'anis et le fenouil, les deux ingrédients du pastis. La sensation de fraîcheur initiale, réaliste et désaltérante, évolue avec une touche florale [Jasmin et Iris] vers un fond discrètement boisé et vanillé mais surtout poudré.

Nos amis transalpins n'ont pas les même références olfactives que nous: chez eux les notes poudrées évoquent le "propre", comme la lavande peut le faire en France... Si Anice est considéré comme unisexe en Italie, il peut être perçu comme un tantinet féminin.

Une expérience à tenter.

★ ★ ★ ☆ ☆

Eau de Toilette 100 ml [80 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel