07 mai 2008

UN JARDIN SUR LE NIL

Le deuxième Jardin d'Hermès. Le plus fruité.

Un souffle végétal, des volutes florales, puis une formidable mangue verte [qu'on pourrait presque toucher] qui se boise de manière très subtile... Original, positif, rafraîchissant, Un Jardin sur le Nil séduit avec un peps et une candeur désarmante. Comme de nombreux parfums signés Jean-Claude Ellena, sa transparence diaphane n'est pas incompatible avec une tenue tout à fait honorable.

Un bain de jouvence pour Hermès.

★ ★ ★ ★

Eau de Toilette 50 ml [60 €] et 100 ml [82 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel