20 novembre 2008

TOURMALINE NOIRE

PARFUM, du latin "per fumum" qui signifie "à travers la fumée", en référence aux traditionnelles fumigations médicinales ou sacrées...

La fumée est une source de mystère, de symbolique, mais aussi et c'est plus surprenant, de réconfort. Souvenirs d'une flambée apaisante? D'un repas partagé au coin du feu? De cette odeur si douce et si particulière qui embaume les villages en hiver? Tourmaline Noire d'Olivier Durbano est un voyage à travers la fumée, et la mémoire.

Un départ légèrement poivré, mentholé, de cardamome et de cumin, puis une fumée qui s'élève, fine, éthérée, très enveloppante. Elle contraste avec un bois brûlé, noirci et pourtant suave, aux tonalités cuirées et ambrées. Enfin, le patchouli et le très rare bois de oud closent cette composition absolument époustouflante.

Une jeune Maison sur laquelle il va falloir compter.

★ ★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 100 ml [139 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel