27 avril 2009

ECLAT D'ORIENT

Karine Dubreuil [Aqua Allegoria Grosellina, Aqua Allegoria Pivoine Magnifica] signe un poudré d'excellente facture pour Isabel Derroisné.

Pour une fois les notes cosmétiques, qui évoquent certaines poudres et fonds de teint, ne sont pas emmenées par la rose ou la violette mais par de délicates touches vertes [fleurs d'amandier et bambou]. Un contraste déroutant qui fonctionne à merveille. Loin de tout grimage, Eclat d'Orient exhale une féminité humble et discrète, propre aux femmes asiatiques dont le parfum semble inspiré.

Même sa tenue évanescente ne gâche pas notre plaisir.

★ ★ ★ ☆ ☆

Eau de Toilette 50 ml [43 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel