10 janvier 2011

DREAMS UNLIMITED

L'alcool utilisé est élaboré à partir de canne à sucre biologique, cultivée par les agriculteurs d'une coopérative en Équateur. Le verre est recyclable et le bois certifié FSC pour le carton d'emballage. Voilà pour la caution humanitairo-écolo.

Dreams Unlimited s'ouvre sur une giclée citronnée intenable, une des pires depuis longtemps, de l'acide tartrique pure. Et pour joindre l'insulte à l'outrage, très vite de la calone, une odeur marine bien lourde. Des muscs bas de gamme complètent l'eau de parfum premium d'une compagnie exsangue, d'un concept usé.

Embarrassant pour Anne Flipo [La Chasse aux Papillons, Iris Pallida]

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 30 ml [20 €] et 50 ml [28 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel