26 septembre 2011

ELIE SAAB LE PARFUM

Le parfum de cette rentrée. Imparable. Irrésistible.

Des lignes claires, de la lumière, des matières fluides et précieuses, le travail d'Elie Saab est incarné à la perfection par ce premier parfum. Francis Kurkdjian cisèle une fleur d'oranger inondée de soleil, et très couture. Des aldéhydes et une discrète note camphrée/mentholée lui donnent un volume tout simplement exceptionnel. Jamais entêtant, Elie Saab Le Parfum nous offre des fleurs, non pas en bouquet, mais portées par le vent.

La composition prend corps avec également une goutte de miel, un jasmin ondoyant, et des muscs propres, réminiscents des Khan Al Saboun, les savons du Liban, pays d'origine d'Elie Saab.

Sylvie de France signe le très impressionnant flacon diamant.

★ ★ ★ ★ ★

Nota: essence, Infusion d'Iris, Elie Saab Le Parfum, après des années de fleuris-fruités le marché se dote de parfums intelligents. Un frémissement salutaire.

Eau de Parfum 30 ml [50 €] 50 ml [75 €] et 90 ml [102 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel