17 octobre 2011

BODY

Un beau, mais surtout un vrai parfum.

Ça bosse dur chez Interparfums [Lanvin, Burberry, Van Cleef & Arpels] et les résultats commencent à se faire sentir. Choix des matières premières, liberté laissée au parfumeur [Michel Almairac, brillant], Body est une réussite.

Pas de fruits rouges et sucrés, Body préfère l'amertume de l'absinthe. Pas de notes fleuries transparentes, c'est une rose ample et chyprée qui s'ouvre [littéralement] sous nos narines ébahies. Pas de traditionnels muscs blancs, mais un bois sourd et ténébreux, qui pourra intimider.

Body s'adresse aux femmes mûres, pas forcément en âge, olfactivement parlant.

★ ★ ★ ★

Eau de Parfum Intense 60 ml [80 €] et 85 ml [110 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel