23 avril 2012

N°22

Attention, chef-d'oeuvre!

Imaginé en 1922 par Ernest Beaux, et réservé uniquement aux boutiques de la marque, ce parfum au masque de fer est un secret d'initiés.

En tête, des aldéhydes adoucis de tubéreuse et de fleur d'oranger. Puis une fleur abstraite aux contours étranges, entre rose et ylang-ylang, typiquement CHANEL. Enfin, un encens très doux, crémeux [fève tonka, benjoin], délicieusement poudré.

A une sophistication extrême, N°22 ajoute de la bienveillance, de la chaleur, un sourire : les ingrédients de la véritable élégance.

★ ★ ★ ★ ★

Eau de Toilette 75 ml [110 €] et 200 ml [200 €]. Exclusivement dans les boutiques Chanel.
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel