01 août 2013

CLÉMENTINE


Bizarrement le nom anglo-saxon Satsuma a été traduit par Clémentine alors que les deux espèces [Citrus unshiu et Citrus reticulata] ont des origines historiques et géographiques complètement différentes.

Heureusement le jus ne souffre pas de cette maladresse. Une belle odeur d'orange douce avec une facette sucrée [bonbon dur type berlingot, fugace] et l'amertume d'une écorce fraîchement râpée.

La note tient longtemps, sans se musquer à outrance, et conserve toute sa pétillance. Si Clémentine contient des ingrédients naturels, des citrus synthétiques sont aussi de la partie [rien de mal à cela].

Fera des merveilles par temps chaud.

★ ★ ★ ☆ ☆

Eau de Toilette 30 ml [13 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel