01 août 2014

COLOGNE


Un beau parfum dont le seul problème est d'ordre sémantique.

Etat Libre d'Orange s'attaque à la cologne [sous-entendu l'eau de cologne] et nous parle de fraîcheur et de transparence, quand le sujet est la cologne au sens US du terme: un parfum d'homme.

Les premières minutes sont enlevées, des agrumes juteux et leurs feuillages, puis rapidement une ambiance plus sombre et sexuée. Du musc et surtout du cuir viennent signer le parfum d'un séducteur classe et grisonnant.

Ingrédient fétiche de la marque, ce cuir souple et animal évoque avec aisance la luxure et le luxe, même si la modernité n'est pas son fort.

★ ★ ★ ☆ ☆

Eau de Parfum 100 ml [100 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel