01 avril 2015

NOIR DE NOIR


Attention, chef d'oeuvre!

Si essence de Narciso Rodriguez réimaginait la rose à travers un cristal de roche, Noir de Noir la sublime dans le sang d'un dragon. Intense, voluptueuse, décadente, cette rose à la puissance sismique est une expérience quasi-religieuse.

Du sang mais aussi du vin remplissent le vase de cette fleur narcotique. Le bois de oud, qui n'a jamais été aussi bien utilisé depuis M7, ajoute mystère et sensualité sans jamais nuire à l'élégance impeccable de l'ensemble.

Spectacle baroque et monumental, Noir de Noir n'étouffe jamais, au contraire, la note s'arrondit et se pose avec la grâce d'un Brâncuși. Des reflets vanillés, balsamiques et légèrement cacaotés comblent et apaisent. Le sillage et la tenue sont fantastiques.

Tom Ford c'est désormais aussi une grande Maison de parfum.

★ ★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 50 ml [200 €] 100 ml [270 €] et 250 ml [450 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel