01 novembre 2015

INTENSO


C'est toujours un plaisir de descendre en flammes les parfums des grands lessiviers comme Procter & Gamble. Chacun ses petits plaisirs.

Difficile pourtant avec Intenso de Dolce & Gabbana, une déclinaison originale, et plutôt bien ficelée, de Pour Homme [qui fête ses 20 ans].

Au coeur du parfum, un accord de santal et de labdanum. Boisé, balsamique, agréablement résineux, l'ensemble est équilibré par une note de foin sec. Efficace et sans bavure. Mention spéciale à cette touche de lavande, presque rétro, qui donne un cachet intemporel à la composition.

Malgré le nom, quelques soucis de tenue. A noter également, un très beau flacon [préhension idéale].

★ ★ ★ ☆ ☆
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel