01 août 2016

LUXURY


Désormais à la tête de sa propre Maison, l'immense Alberto Morillas (Pleasures d'Estée Lauder, Cologne de Thierry Mugler, Essence de Narciso Rodriguez) s'autorise toutes les audaces.

Plus aucun budget à respecter, plus d'analyse marketing, plus d'étude de marché, Mizensir c'est un parfumeur en liberté.

Luxury est son parfum poudré. Une note d'iris incroyablement riche et décadente, une surenchère décomplexée sur un thème bien connu. Morillas évite cependant les clichés, et nous épargne violette et rose. Place à une fleur d'oranger opulente et protéiforme. Luxury doit aussi sa personnalité à l'ambrox qui, entre peau et salive, interpelle et émeut.

★ ★ ★ ★

Eau de Parfum 100 ml [190 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel