20 octobre 2008

PORSCHE DESIGN

Quand des marques emblématiques du luxe comme Porsche décident de se lancer dans le parfum, elles font appel a des professionnels du secteur [ici Clarins] mais ne récoltent généralement que les fonds de tiroirs.

Genièvre, coriandre, poivre, pin, plus une molécule "révolutionnaire", l'Artical, qui tente de faire diversion en donnant à l'ensemble un aspect métallique et glacé.

Porsche Design est un boisé aquatique qui arrive avec une décennie de retard. Comme un brouillon de L'Eau d'Issey, un rejeton d'Ice*Men [Clarins également] auquel il empreinte le concept et même la communication.

Pourvu que Rolex et Louis Vuitton soient plus vigilants...

☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Toilette 50 ml [52 €] et 80 ml [72 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel