27 septembre 2010

MARRY ME

Le flacon très couture et le bouchon Art Déco [si cher à Jeanne Lanvin] étaient un bon présage, Marry Me cultive l'esprit Maison et ne manque pas de charme.

Difficile aujourd'hui de trouver un floral qui ne soit pas alourdi par du caramel ou un coulis de fruit. Marry Me propose de vraies belles notes florales, fusantes et gaies. Magnolia, freesia, et un jasmin tout juste éclos pour ne pas être entêtant, scintillent entre agrumes et musc blanc. C'est coquet, et parfaitement réalisé.

Une innocence à laquelle Antoine Maisondieu, le parfumeur du sulfureux Etat Libre d'Orange, ne nous a pas habitués.

★ ★ ★ ☆ ☆

Eau de Parfum 30 ml [45 €] 50 ml [60 €] et 75 ml [75 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel