18 octobre 2010

ESSENCE INTENSE

Le chef-d'oeuvre est un triptyque.

Après essence Eau Irisée, qui telle une eau première remplaçait les aldéhydes par un citron pétillant, voici essence Eau de Parfum Intense, pour une volupté suprême. En tête cette fois, les fleurs. Fleur d'oranger, ylang-ylang, et cette rose fraîche, providentielle, pure comme un rayon divin. L'accord musqué/propre de l'original est ici plus marqué, mais pas dramatiquement plus marqué, essence Intense reste un parfum de peau. Son sillage est persistant mais évanescent, il se dérobe, se mérite.

Comme toutes les fragrances à base musc, essence Intense a besoin de chaleur et de patience [une heure] pour s'épanouir et révéler... son secret.

★ ★ ★ ★ ★

Eau de Parfum Intense 50 ml [85 €] et 100 ml [115 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel