01 novembre 2012

VANILLE [REMINISCENCE]


42 ans après Patchouli, Ambre, et Musc, Reminiscence propose enfin sa Vanille.

Imaginez une vanille sauvage et mystérieuse, fumée et corsée, une vanille dont la croupe généreuse serait irrésistible. Vanille de Reminiscence n'est absolument pas comme ça.

C'est juste un macaron vaguement fleuri, soutenu par un musc cotonneux. Une vanille timide et qui n'assume pas. Une création sans fantaisie, en rupture avec l'excentricité bohème de la Maison. Il y a quelque chose d'ironique, et d'un peu triste, à utiliser trois coûteuses absolues [de Tahiti, de Madagascar, et d'Ouganda] pour une tonalité proche de la vanilline.

Une pointe d'abricot, supposément acidulée, relève la fadeur ambiante mais pique aussi la gorge.

☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Toilette 20 ml [20 €] 50 ml [50 €] et 100 ml [70 €].
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel