01 janvier 2013

JOUR D'HERMÈS


Le nouveau grand féminin d'Hermès est une toute petite chose.

Des agrumes tendres et soignés, puis une fleur qui fait peine à voir. Mi-gardénia, mi-tubéreuse, la pauvre n'a rien pour elle. Même sa tige, verte et croquante, est plus intéressante. Quant à cette note lessivielle, ou ce litchi, ils n'ont rien à faire dans un parfum de ce calibre.

Jour d'Hermès est raté, non pas parce qu'il est transparent comme la plupart des créations de Jean-Claude Ellena, mais bien parce qu'il manque de propos.

Le style éthéré du parfumeur est à double tranchant, quand l'artiste n'est pas totalement inspiré, il ne reste plus grand chose.

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Eau de Parfum 50 ml [80 €] et 85 ml [110 €].