01 février 2013

1932


Les aldéhydes et le jasmin typiquement CHANEL font toujours leur petit effet. Cette ouverture en impose. Malheureusement l'évolution surprend par son aspect délayé.

Étonnamment fruitée [poire], cette aquarelle joue son va-atout avec un iris moelleux et poudré. Les ingrédients d'un classique sont là, sauf l'exubérance et le mordant.

Reste un nuage de jasmin, confortable et même élégant [idéal pour une ado rêveuse]. On est loin des jus nitrés d'avant-guerre.

★ ★ ★ ☆ ☆

Eau de Toilette 75 ml [130 €] et 200 ml [220 €]. Exclusivement dans les boutiques Chanel.
SILLAGE ET RÉMANENCE

Je vais sans horizon notoire,
Sans suite et sans idéal presque,
Au gré d’un songe aléatoire,
J’ai pour chemin des arabesques.

Le long de veilles illusoires,
J’ai senti des parfums légers.
La nuit blanche en aurore noire
Insensiblement s’est changée.

Que m’enveloppent ces arômes,
De la nuit, seule survivance,
Chypre, fleurs, bois, poudres et baumes,
Par vagues, légère présence.

Rémanence d’un temps subtil,
Livre ton bouquet et ta fresque,
Verse ta caresse intactile :
Jasmin, santal et arabesque.

David Herschel